dimanche 19 novembre 2017

MAROC : RICHESSES ET PAUVRETÉ AU PAYS DU SOLEIL...

Des habitants de la région marocaine d'Ait Daoud, près d'Al Hoceima (côte nord-est), lors d'une distribution d'aide alimentaire, le 29 février 2004. © AFP/Archives / ABDELHAK SENNA


Au moins 15 personnes ont été tuées et cinq autre blessées dimanche dans une bousculade lors de la distribution d'aide alimentaire dans la région d'Essaouira (ouest), a-t-on annoncé de source officielle. Le drame a eu lieu dans la localité de Sidi Boulaalam (environ 60 km au nord-est d’Essaouira), a souligné le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, sans préciser les circonstances exactes de cette bousculade.

Résultat de recherche d'images pour "Maroc 15 morts"
Que ce genre de scènes se passe en Libye on peut encore comprendre puisque nous avons laissé une région en plein chaos, nous abattant sur ce Pays comme un vol de frelons ou de sauterelles, ne laissant rien d'autres que la désolation sur notre passage, idem avant en Irak désormais soumis à la loi des Chiites (90 % de la population Iranienne) ou des parlementaires viennent d'autoriser le divorce et à contrecoup le mariage avec des gamines de 9 ans* mais voir cela au Maroc me laisse perplexe sur l'état de ce Royaume pourtant si riche ou année après année ce genre de scène se répète dans l'indifférence générale, un petit article en bas de page si possible, vite oublié, jusqu'au prochain...

Quel est l'état de la pauvreté réelle au Maroc ? Un secret d'Etat bien gardé...

Le Maroc est classé comme faisant partie des pays en voie de développement et adhérant à une économie de marché (capitalisme). Le Maroc est le troisième producteur et premier exportateur mondial de phosphates, rentrée importante en devises pour le pays. Il détient, et de loin, les premières réserves mondiales avec 50 000 milliards de tonnes. L'économie marocaine dispose aujourd'hui d'un cadre macroéconomique sain susceptible de constituer un levier efficace pour la réalisation des objectifs de croissance durable, de résorption du chômage et de réduction de la pauvreté qui est de l'ordre de 10 %. Selon le ministère de l'économie le Maroc a enregistré en 2015 une inflation de 1,6 % et une croissance de 4,8 % tirée par une bonne année agricole, un chiffre supérieur aux prévisions de la loi de finances 2015 qui tablait sur une croissance de 4,4 %. Sans compter le tourisme qui est l'une des premières sources de richesse du Pays, permettant de maintenir un taux de chômage relativement bas et dont les rentrées financières se situent bien loin devant la "chimie, l'automobile, l'alimentation, l'informatique ou le pétrole".   
Alors ou va tout cet argent ? En tout cas certains se portent bien même très bien...

10 familles les plus riches du Maroc


Les familles les plus riches au Maroc ? Ce n’est plus un secret de polichinelle ! Des noms dont tout le monde a eu écho. Ils sont triés sur le volet et leurs richesses bouleversent les estimations. Ces familles connues sont en faite devenues des mastodontes de la finance et des affaires et pour la plupart de ces argentiers, la richesse va de paire avec pouvoir et influence.
Bien sûr leur nom devient un logo et leur richesse se transmet de père en fils. Un circuit qui devient positivement tentaculaire. Sans plus attendre, découvrez les 10 familles les plus riches du pays.
1. La famille Benjelloune
PDG de la BMCE Bank et du holding Financecom, Othman Benjelloun demeure l’une des plus grosse fortune du royaume avec une somme estimée à 1.9 milliard de dollars.
2. La famille Chaabi
L’homme d’affaire autodidacte a été classé par Forbes 34ème personnalité arabe la plus riche au monde.
3. La famille Akhannouch
En plus d’être secrétaire général du RNI, Akhnnouch est un homme d’affaire qui a fait ses preuves. Propriétaire de Akwa Group, il fut un certain temps ministre de l’Agriculture. Le célèbre magazine Forbes estime sa fortune à 1,7 milliard de dollars.
4. La famille Lamrani
Ancien politicien, Mohammed Karim Lamrani est un as des affaires. Il est président du Groupe Safari. Il fut, autrefois, premier ministre de six gouvernements au Maroc.
5. La famille Zniber
Autodidacte et agriculteur marocain, Brahim Zniber est le propriétaire des Celleries de Meknès. Fondateur, aussi, du groupe Diana Holding, il s’impose comme premier producteur de vin au Maroc.
6. La famille Kettani
Entreprises : Wafabank et filiales, l’Economiste, Agroplus, Tisbrod, Manar. 
7. La famille BenSalah
Entreprises : Olmarcom, Atlanta assurances, Comptoir métallurgique, Otis Maroc, Oulmes, Sanad, Smdc, Orbonor.
8. La famille El Alami
Entreprises : Jacob Delafon, Snr, Aluminium du Maroc, Structal, Industube, Afric Industries.
9. La famille Amhal
Entreprises : Omafu, Somepi, Tissir PrimaGaz, Jorfgaz.
10. La famille Sekkat
Entreprises : Ingelec, 10 Rajeb, Maghreb Steel. 
Source : http://www.welovebuzz.com/10-familles-les-plus-riches-du-maroc/

(https://www.flair.be/fr/lifestyle/societe/en-irak-une-loi-pourrait-permettre-de-marier-les-fillettes-des-9-ans/) 

POLITIQUE : RIONS UN PEU...

Résultat de recherche d'images pour "Prière de rue + dessins"

Tout le monde le sait, le Parquet obéit aux ordres des différents gouvernements en place et il est donc amusant de voir maintenant, que les Prières de rue sont interdites, alors que Marine Le Pen avait été poursuivi "par le Parquet" pour avoir osé dénoncer ces mêmes prières de rue en 2015, les comparant à une occupation de territoire...Etant finalement relaxé de ce fait.

Amusant ? Non pas vraiment, car cela montre bien toute la connivence entre justice et pouvoir...

Résultat de recherche d'images pour "mélenchon + europe"


BUDGET - Les députés ont voté ce lundi la contribution française à l'Union européenne, d'un montant de 20,2 milliards d'euros pour 2018. Une contribution sévèrement critiquée par Jean-Luc Mélenchon, qui conteste, à l'instar du FN, le reversement de plusieurs milliards d'euros aux autres membres de l'UE. De quoi parle-t-on ?

En 2015, la France a contribué à hauteur de 22,5 milliards d'euros, et elle a bénéficié de 14,5 milliards de dépenses, soit 8 milliards d'euros au profit des autres Etats-membres. Jean-Luc Mélenchon s'est ainsi insurgé, à propos du budget 2018, du fait que la France cède 
"6 milliards" d'euros au profit d'activités nébuleuses qui se feraient dans l'Union européenne. Ce seul excédent suffirait à faire sortir la France de la procédure pour déficit excessif, ajoute-t-il. 

Amusant la aussi de voir Mélenchon adhérer désormais aux thèses du FN qui dénoncent depuis des années, ce différentiel en notre défaveur.

Que n'eut-il pu y penser avant...
M'enfin mieux vaut tard que jamais... 

Petit à petit les Français finiront par se rendre compte qu'ils ont fait le mauvais choix, patience, ils vont bientôt tellement en baver sous le joug européen, qu'ils vont bientôt en appeler à la 
"Bonne Mère"... A bon entendeur...

Résultat de recherche d'images pour "mélenchon + europe"

PRIX DE MONTIGNAC-CHARENTE, LUNDI 20 NOVEMBRE, QUINTÉ DU PMU A VINCENNES, JE GAGNE AUX COURSES AVEC JACKTURF

Course Européenne - Attelé - Course A - 88.000 € - 2.700 mètres - Grande piste - Corde à gauche - Pour 6 à 10 ans inclus, ayant gagné au moins 160.000 €, mais pas 450.000 €. Allocation 88.000 € : Prix : 39.600 €, 22.000 €, 12.320 €, 7.040 €, 4.400 €, 1.760 €, 880 €. 

Un bon lot de 6 à 9 ans qui vont en découdre sur le parcours classique de Vincennes, ou je note qu'il y a beaucoup de chevaux déferrés, signe que les 80.000 € d'allocations, attirent bien des convoitises, rapports honorables à attendre.


Résultat de recherche d'images pour "Balbir cheval"
Balbir (10) retour gagnant à Vincennes ?


1 Alto du Lys H7 : M.J. Chevalier : Ce spécialiste monté effectue une semi-rentrée (48 jours) en étant ferré. Entraîneur conseillant de le regarder courir. L'impasse.

2 Baxter du Klau H6 : J.M. Baudoin : J.M. Baudoin se met à son sulky en le laissant ferré, le préparant pour la finale du GNT le 03/12 ou il sera à la limite du recul. L'impasse.

3 Bad Boy du Dollar M6 : M. Abrivard : Il monte en puissance au fil des courses, alors même si le lot est de qualité ici, il fera encore sa course. 3ème,4ème possible.

4 Zonguldak (SWE) H8 : C. Martens : Je viens de vous le donner à 38/1 (4a) avec son numéro 5 c'était une évidence, battant son record général au passage (1'11''6). Bref, pas plus mal ici ou il a déjà gagné en 1'13''9, il va essayé de poursuivre sur sa lancée, mais encore une fois plus pour les places. 4ème,5ème possible.

5 Backchich H6 : Y. Lebourgeois : Son début de meeting d'hiver se passe de commentaires (4a,1a,1a,3a) et ma foi toujours aussi bien on ne voit pas pourquoi ça se passerait mal, étant capable de trotter 1'12''4 sur ce tracé (mai 2016). Dans le trio.

6 Tell Me No Lies (SWE) H8 : J.P. Monclin : On ne peut pas vraiment dire qu'il a été décevant dernièrement (8a), trottant quand même 1'11''8, un chrono fort acceptable, qui ne dénote aucune baisse de régime. Moralité, il est conseillé de le reprendre pour les places, d'autant que toute l'écurie de Ph. Billard marche sur l'eau en ce moment. Méfiance, il tourne autour du pot...

7 Azaro d'Eva M7 : J.M. Bazire : Un Lion dans les quintés (8 sur 13 dont 5 victoires) cet élève de J.M. Bazire, qui n'a plus été déferré des quatre depuis décembre 2014 (dai), signe que le Père a bien l'intention de monter sur le podium. Dans le quinté.

8 Specialess (ITY) M6 : M. Mottier : Auteur d'une rentrée (6 mois) timide mais nécessaire (15a), ce second atout de Ph. Billard (6-8-9) sera finalement piloté par M. Mottier, F. Nivard, étant arrêté 8 jours suite à sa chute d'un sulky. Ceci dit c'est un cheval de classe qui a déjà trotté 1'12''6 sur ce tracé (27/08/16) et qui semble avoir été préparé spécialement pour cette course, F. Nivard qui devait le driver ne venant jamais pour rien à son sulky dans les quintés (3 sur 3). Au final, F. Nivard n'étant pas au sulky, sa côte risque d'être spéculative. Un pari à tenter donc...


9 Perkins Grif (ITY) M8 : F. Ouvrie : Fautif pour sa rentrée (3 mois) à main droite, ce troisième atout de Ph. Billard (6-8-9) sera certainement mieux sur le parcours classique de Vincennes ou il a déjà trotté 1'12''9 (mai 2015) et n'ayant plus à faire ses preuves dans les quintés (7 sur 14 dont 2 victoires), on pourra s'en méfier raisonnablement, F. Ouvrie ne venant pas à son sulky pour rien. La surprise ?


10 Balbir H6 : M. Cormy : Sa seule intrusion à Vincennes, s'est conclue par une 7ème place dans un Groupe III, couru sur les 2850 m de la G/P (1'15''2, ferré), alors si Michaël Cormy, juge qu'il est temps pour lui de revenir ici, autant lui faire confiance, son protégé venant d'ailleurs de se montrer impérial (1a) sur les 2650 m de Marseilles-Vivaux déferré des postérieurs (1'15''6). Présenté pieds nus pour la première fois. Lauréat en puissance.


11 Vénus de Bailly F8 : A. Abrivard : On ne présente plus cette mère courage à ce niveau (12 sur 30 sans victoire) qui va courir à 7 jours, étant rentrée de sa dernière sortie (8a) sans souffler, faisant dire à B. Bourgoin qu'elle était rentrée moins éprouvée qu'à l'entraînement...L'engagement est bon. Va être menée plus offensive cette fois. Trois de ses six victoires ont eu lieu sur ce tracé. Garde toute la confiance de son entraîneur. Ne va pas taper loin. 3ème,4ème possible.


12 Romanesque (ITY) M7 : P. Vercruysse : Il n'y est plus, c'est le moins que l'on puisse dire et seule la présence du Champion du Monde à son sulky lui vaudra quelques supporter et peut-être le fait d'être déferré des antérieurs pour la seconde fois de sa carrière, ayant bien couru ainsi, se classant fin Janvier, cinquième d'un Groupe III, enlevé par Cash Gamble à la cote de 92/1 (D. Locqueneux). Impasse risquée. 5ème possible.


13 Bahia Quesnot F6 : F. Lecanu : Elle a connu son heure de gloire en terminant dans le GNT en décembre dernier (Groupe II), deuxième de Aubrion du Gers, se montrant depuis très intermittente en course. Son entraîneur continue d'y croire quand même, la trouvant désormais plus réveillée. Bien à ce niveau (7 sur 13 dont 1 victoire). A souvent affronté des lots de qualité et trouve ici un lot plus à sa mesure à la faveur d'un engagement favorable. Capable de trotter 1'12''2 sur ce type de tracé (13/05/2017). Court toujours ferré (6 victoires). Au final, au regard de sa qualité (voir ses gains) et de ses dernières sorties quelconques, elle ne peut que surprendre à grosse cote un de ses quatre. Mais quand ?


14 Anette du Mirel F7 : D. Thomain : En regain de forme (0a,8a,7a,4a) après 4 courses de rentrée (4 mois), cette protégée d'A. Lindqvist, qui n'a plus passé le poteau en tête depuis maintenant trois ans (novembre 2014), va essayer de se rappeler à notre bon souvenir, à la faveur de cet engagement favorable (ne rend pas la distance cette fois), sur un tracé ou elle trottait 1'12''7 l'an passé (5a). Présentée pieds nus (15 sur 26 dont 4 victoires) ce qui n'est plus arrivé depuis juillet 2016. Au final, vous l'avez compris, c'est la course visée...La cote sera attrayante, je tente le coup. Dans le quinté.


15 Unero Montaval H9 : E. Raffin : C'est la déception de la 11ème étape du GNT  Saint-Galmier ou G. Gelormini (13/1) n'a pu que constater qu'il était dans un jour sans, du certainement à un long et fastidieux déplacement. Ma foi, ça arrive, on oublie tout et on recommence avec l'ami E. Raffin, cette fois son driver habituel. Dans le trio.


16 Quick Fix (SWE ) H8 : D. Locqueneux : Ne le jugez pas trop sévèrement sur ses dernières sorties, ou il affrontait des avions de chasse, dans des lots un peu trop relevés pour lui. Retrouvant sa catégorie, ça devrait mieux se passer, D. Locqueneux lui maintenant toute sa confiance (5 sur 8 dont 2 victoires). Trottait 1'13''00 (8a) en novembre dernier sur ce tracé dans le Prix des Cévennes enlevé par Aubrion du Gers devant Anna Mix (Quand je vous disais qu'il affrontait des avions de chasse). Au final, a 8 ans, les bons engagements se font rares, alors il m'étonnerait que L. Kolgjini n'est pas préparé celui-ci sérieusement. A glisser d'autorité dans une petite longue ou un champ réduit.


17 Boeing du Bocage M6 : L. Guinoiseau : Le six ans le plus riche, ça se passe de commentaires, alors peu importe ses dernières sorties, si on considère en plus que tous les "Leblanc" sont en mode supersoniques en ce moment...Capable de trotter 1'12''8 sur ce tracé (août 2016). Son meilleur engagement du meeting d'hiver.


18 Uppercut du Houlet H9 : B. Marie : A 6.630 € du plafond des gains, B. Marie ne pouvait laisser passer, mais bon, de son propre aveu, c'est uniquement pour ne pas laisser à l'écurie ce cheval plus spécialisé sous la selle, conseillant de plus de le regarder courir, préparant une course monté. On ne se fait pas prier pour rayer le plus riche du lot... L'impasse.


Le prono de F. Nivard pour Bilto : 15-7-5-8-10-3-6-17


Impasses au quinté
1-2-18

5 quintés
10-15-5-7-14
10-15-5-8-14
10-15-5-11-14
10-15-5-6-14
7-11-8-6-14

Quinté en or
15-17-16-13-12

Bons jeux à tous !       

samedi 18 novembre 2017

USA : BAX LEY POLICE : RIXE : BECAUSE THEY WERE SOLD COLD FRIED CHICKEN...VIDÉO...

Résultat de recherche d'images pour "BAXLEY POLICE"

Couple admit to beating a restaurant owner to the floor and punching her teenage daughter in the face because they were sold cold fried chicken

Surveillance captured Latasha beating Jeanette Norris (left), the owner of the Qwik Chickm because the couple claimed their food was cold and they didn't have enough fries while Nathaniel punched the 15-year-old daughter (right)
Surveillance captured Latasha beating Jeanette Norris (left), the owner of the Qwik Chickm because the couple claimed their food was cold and they didn't have enough fries while Nathaniel punched the 15-year-old daughter (right)

Baxley police search for 2 people who assaulted woman, teen



A Georgia couple has pleaded guilty to beating a restaurant owner and her teenage daughter after they complained of being sold cold fried chicken.

Nathaniel Smith, 45, and Latasha Smith, 28, entered guilty pleas on Friday to charges of aggravated assault and cruelty to children, according to The Florida Times-Union.

Surveillance captured Latasha beating Jeanette Norris, the owner of the Qwik Chick, in Baxley, on June 22 because the couple claimed their food was cold and they didn't have enough fries. 

When Norris's 15-year-old daughter got out of a vehicle to help her mother, Nathaniel is seen punching her in the face, sending her flying backwards.
Norris suffered a broken nose and her daughter was treated for a concussion. 

Nathaniel Smith, 45 (pictured), and Latasha Smith, 28, have pleaded guilty to beating a restaurant owner and her teenage daughter after they were sold cold fried chicken in Baxley, Georgia, on June 22Nathaniel Smith, 45, and Latasha Smith, 28 (pictured), have pleaded guilty to beating a restaurant owner and her teenage daughter after they were sold cold fried chicken in Baxley, Georgia, on June 22
Nathaniel Smith, 45 (left), and Latasha Smith, 28 (right), have pleaded guilty to beating a restaurant owner and her teenage daughter after they were sold cold fried chicken in Baxley, Georgia, on June 22

Norris told police she had refunded the couple's money after Latasha complained about their food order.

But Latasha remained agitated and started beating on the store's windows.

The owner said she went outside to tell them that she had called police and Latasha began hitting and slapping her.

Surveillance video then shows Nathaniel punching Norris's 15-year-old daughter after she came over to help. 

Norris told police she had refunded the couple's money after Latasha complained about their food order 
Norris told police she had refunded the couple's money after Latasha complained about their food order 

Surveillance video then shows Nathaniel punching Norris's 15-year-old daughter after she came over to help 
Surveillance video then shows Nathaniel punching Norris's 15-year-old daughter after she came over to help 

Norris and her daughter were both left with black eyes. The mother suffered a broken nose and the girl had a concussion 
Norris and her daughter were both left with black eyes. The mother suffered a broken nose and the girl had a concussion 


The girl was sent flying backwards before the couple fled.

Norris and her daughter were both left with black eyes. The mother suffered a broken nose and the girl had a concussion.  

Chief James Godfrey of the Baxley Police Department said he hadn't seen anything like this in his 41 years on the force. 

'That's just pure brutality,' he told WTOC.

Police released the surveillance video and were inundated with tips, which led to the department identifying the suspects. 

The couple turned themselves in on the morning of July 5. Superior Court Judge Robert Guy accepted the Smiths' guilty pleas and will sentence them at a later date.

Chief James Godfrey of the Baxley Police Department said he hadn't seen anything like this in his 41 years on the force (Pictured, Nathaniel and Latasha Smith) 
Chief James Godfrey of the Baxley Police Department said he hadn't seen anything like this in his 41 years on the force (Pictured, Nathaniel and Latasha Smith) 

The couple (pictured) turned themselves in on the morning of July 5
The couple (pictured) turned themselves in on the morning of July 5
Read more :