jeudi 10 août 2017

EMMANUEL MACRON, L'HOMME PAR QUI LE MALHEUR ARRIVE....


Visiblement, les français sont sinon troublés, du moins mal à l'aise, avec leur nouveau Président, qu'ils commencent seulement à découvrir, un peu tardivement, mais la faute à qui ? Sinon à des médias pris eux même dans la nasse qu'ils ont tendu aux français, par des Unes en nombres, proches de la "propagande de masse", ou les "Odes" à Macron se succédaient de tirage en tirage. Las, pris à leur propre piège, les voilà désemparés, Jupiter ne leur adressant point la parole, les réduisant désormais au rôle de simples spectateurs, tout juste bon à répéter en boucle les dépêches de l'AFP. Leur disparition à court terme étant inéluctable, du moins pour les journalistes et organes de presse politique, car il suffit de les regarder débattre sur les chaînes d'infos en continue pour comprendre qu'ils n'ont rien à dire, passant leur temps à s'interroger entre eux, plus qu'à informer...Le bouton est donc vite tourné...La case Pôle Emploi n'étant plus très loin...

Les Français, découvre donc, des facettes de leur Président qu'ils ne soupçonnaient pas forcément, la plus emblématique et peut-être la plus inquiétante de toute, étant cette forme de positionnement "dictatoriale" avec une équipe restreinte à l'Elysée, qui bientôt délivrera elle même ses messages subliminaux à travers "TV Macron" une propagande d'Etat digne des plus "belles dictatures".

Une deuxième facette du personnage, qui derrière son "sourire d'éternel enfant", cache une profonde "dureté d'âme", avec l'impossibilité pour lui, à la manière d'enfants capricieux, d'admettre la contradiction, bref refusant qu'on lui casse son jouet, n'acceptant pas la moindre critique, même quand celle ci est justifiée, laquelle critique se paye "cache" pour l'imprudent, qui oserait mettre en doute la ligne politique de sa "Majesté", à la manière d'un certain Général...

Une troisième facette du personnage, qui pourrait prêter à sourire, si elle ne concernait pas un homme sensé souder tous les Français entre eux, c'est la "rancune", une rancune tenace, qui lui a fait prendre "l'Armée" en grippe", au point d'attendre 12 longues heures, pour émettre un "tweet laconique" à nos soldats victimes d'un attentat et encore je ne suis pas sur qu'il ne l'ait pas fait contraint et forcé, des voix commençant à se faire entendre sur les réseaux sociaux. 

Ensuite il est parti en vacances, oubliant certainement, de faire un détour par les hôpitaux ou nos soldats sont en soins intensifs.   


Soutien aux militaires attaqués dans le cadre de leur mission de protection. Les blessés sont entre les meilleures mains. 19:38 - 9 août 2017

Curieux homme que les Français ont élu par défaut, qui s'apprête (ayant été porté au pouvoir pour cela par le Groupe Bilderberg), à casser le code du travail et à régir le marché du travail sur le mode US, au profit des seuls capitalistes, effaçant ainsi d'un trait de plume, plusieurs siècles de luttes sociales.

Vous dire si cela sera aussi facile ? Et bien non bien sur, d'ou le titre de mon article "L'Homme par qui le malheur arrive", car vous vous doutez bien que derrière, toute la fange "gauchiste anarchisante et autres No Border" n'attendaient que cela pour foutre le bordel en France, aidée pour l'occasion, par des "Bourgeois endimanchés" tous "millionnaires" à l'instar des Ruffin et autre Mélanchon, qui, le poing levé, voudront chanter leur International, bien à l'abri sur les bancs de l'assemblée, pendant que des casseurs sortis de nulle part, s'en donneront à coeur joie. Bienvenue en Enfer...Tic tac... 

 http://www.partiantisioniste.com/wp-content/uploads/2016/09/guerrecivile.jpg